Glossaire

Tous les termes spécialisés et toutes les abréviations importantes sont expliqués de façon simple dans ce glossaire.

Alle Begriffe in alphabetischer Reihenfolge

  • A
  • B
  • C
  • D
  • É
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • K
  • L
  • M
  • Œ
  • O
  • P
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
x

Agoniste de la GnRH

médicament bloquant directement les récepteurs de la GnRH (hormone de libération des gonadotrophines) et qui inhibe la sécrétion de FSH (hormone folliculo-stimulante) et de LH (hormone lutéinisante) par l'hypophyse.

Aménorrhée

arrêt des règles:

  • aménorrhée primaire:  les règles ne surviennent pas spontanément à la puberté

  • aménorrhée secondaire: les règles s'interrompent pendant plus de 6 mois à une période ultérieure de la vie de la femme

Ampoule tubaire

ouverture de la trompe en forme d'entonnoir qui accueille l'ovocyte après l'ovulation.

Androgène

se dit d'une hormone sexuelle masculine.

Andrologie

étude du fonctionnement et des maladies des organes génitaux masculins, en particulier des troubles de la capacité de procréation.

Antagoniste de la GnRH

médicament bloquant les récepteurs de la GnRH; il inhibe la sécrétion de FSH (hormone folliculo-stimulante) et de LH (hormone lutéinisante) seulement après une première libération par l'hypophyse.

Ascite

liquide dans la cavité abdominale; par ex. en cas d'hyperstimulation grave des ovaires.

Avortement spontané à répétition

tendance pathologique aux fausses couches:

enchaînement de deux ou trois fausses couches sans accouchement à terme entre deux.

Avortement spontané

fausse couche; arrêt d'une grossesse au cours des 28 premières semaines (soit avant la fin du 7e mois de grossesse).

Azoospermie

absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat.

Biopsie

prélèvement de tissus.

Blastocyste

vésicule germinale; stade de développement précoce de l'embryon (jour 5). Il est constitué de la structure embryonnaire et d'une paroi externe (trophoblaste), de la membrane fœtale et de parties du placenta de l'enfant.

Cathéter

tube fin pouvant être introduit dans les organes corporels.

Cervix uteri

col de l'utérus.

Chlamydia

type de bactéries qui infectent souvent les organes sexuels.

Chromosomes

support du patrimoine génétique.

Clomifène

anti-œstrogène:

médicament qui simule une carence en œstrogènes, provoquant ainsi une libération plus importante de FSH (hormone folliculo-stimulante) et de LH (hormone lutéinisante) qui favorise la maturation ovocytaire.

Dénomination commerciale en Suisse: Clomid, Serophene.

Conception

reproduction; fusion de l'ovocyte et d'un spermatozoïde, donc début d'une grossesse.

Corps jaune (Corpus luteum)

résidu folliculaire après l'ovulation qui constitue la progestérone.

Corpus luteum

corps jaune; formé après l'ovulation à partir des résidus folliculaires, il constitue la progestérone.

Cryoconservation

congélation d'ovocytes, de spermatozoïdes ou d'ovaires fécondés dans de l'azote liquide à des températures extrêmement basses (-196°C).

La cryoconservation d'embryons n'est pas autorisée en Suisse.

Déclenchement par injection

injection d'HCG (hormone) destinée à déclencher l'ovulation.

Diagnostic sur globule polaire

prélèvement et analyse génétique du globule polaire afin d'identifier toute anomalie génétique éventuelle de l'ovocyte.

La loi autorise cet examen en Suisse.

Don de sperme

utilisation de sperme n'appartenant pas au partenaire pour féconder l'ovocyte.

La loi autorise cette méthode en Suisse.

Don d'ovocytes

utilisation d'ovocytes d'une autre femme afin d'exaucer un désir de procréation. Les ovaires de la donneuse sont préalablement stimulés par des médicaments, puis les ovocytes sont prélevés par ponction. Ces ovocytes sont fécondés par des spermatozoïdes lors d'une fécondation in vitro (FIV) ou d'une injection intracytoplasmique de spermatozoïde (ICSI) avant d'être transférés chez la receveuse.

Concerne les femmes dont les ovaires ne contiennent plus d'ovocytes du fait de l'âge ou à la suite d'une maladie.

La loi suisse interdit le don d'ovocytes.

DPI

le diagnostic pré-implantatoire consiste à prélever et à analyser le patrimoine génétique des cellules embryonnaires.

On prélève pour cela une ou deux cellules sur l'embryon trois jours après la fécondation (lorsqu'il est constitué de six à dix cellules) pour identifier un éventuel problème génétique. La loi interdit cet examen en Suisse.

Dysménorrhée

règles douloureuses.

Éjaculat

liquide séminal masculin.

Éjaculation

émission du sperme.

Embryon

stade de développement de l'être humain à naître, débutant avec la fusion du noyau cellulaire et du spermatozoïde et s'achevant à la 13e semaine de grossesse.

Endomètre

muqueuse de l'utérus.

Endométriose

maladie dans laquelle des tissus analogues à la muqueuse utérine se forment en dehors de l'utérus.

Extra-utérin(e)

en dehors de l'utérus.

Fécondation

fusion de l'ovocyte et d'un spermatozoïde.

Fertilité

capacité à se reproduire; commence à la puberté et se termine chez la femme avec la ménopause. Elle diminue avec l'âge.

FIV

fécondation in vitro (FIV), expression latine signifiant «en tube à essai»: méthode d'insémination artificielle mise au point dans les années 1960 et 1970 par Robert Edwards et Patrick Steptoe. Les ovocytes sont mis en présence de spermatozoïdes, ayant subi une préparation, dans un tube à essai.

Fœtus

enfant à naître ayant dépassé le stade de la 12e semaine de grossesse.

Follicule

il contient l'ovocyte.

FSH (hormone folliculo-stimulante)

hormone sécrétée par l'hypophyse: favorise la maturation ovocytaire chez la femme et la spermatogenèse chez l'homme. 

Il est possible de produire une FSH de synthèse et de l'utiliser pour stimuler les ovaires.

Gestagène

hormone sexuelle (notamment la progestérone, la 17-hydroxyprogestérone), qui permet la nidation et le développement de l'embryon ainsi que la poursuite de la grossesse.

Gestation pour autrui

enfant, provenant de l'ovocyte fécondé d'une femme, porté par une autre femme.

La gestation pour autrui n'est pas autorisée en Suisse.

Globule polaire

corps polaire: petite cellule qui se forme au cours de la maturation de l'ovocyte et de sa phase de division, puis disparaît.

Elle adhère à l'ovocyte mature et contient un exemplaire chromosomique (génétique) de l'ovocyte.

GnRH (hormone de libération des gonadotrophines)

hormone libérée par l'hypothalamus, qui provoque la sécrétion de FSH (hormone folliculo-stimulante) et de LH (hormone lutéinisante) par l'hypophyse.

Gonadotrophines

hormones qui agissent sur le fonctionnement des organes sexuels; par exemple sur la FSH, la LH et la prolactine secrétées par l'hypophyse mais aussi sur l'HCG issue du placenta.

Gravidité

grossesse.

Grossesse extra-utérine (GEU)

grossesse qui débute ailleurs que dans l'utérus, par exemple dans les trompes.

Grossesse

période au cours de laquelle un ovocyte fécondé se développe dans le corps de la femme pour donner un enfant. Est établie par un test de grossesse.

Grossesse biochimique: détection par hormones de grossesse.

Grossesse clinique: détection par échographie.

HCG (gonadotrophine chorionique humaine)

hormone sécrétée par l'embryon durant la grossesse et qui assure le maintien de la production hormonale de progestérone. Elle peut être mesurée dans le sang ou les urines pour confirmer une grossesse.

L'HCG est très proche de la LH (hormone lutéinisante) et est utilisée en procréation médicalement assistée pour déclencher l'ovulation.

Hypophyse

glande qui sécrète la FSH, la LH et la prolactine, hormones qui agissent sur les organes sexuels.

Hypothalamus

zone située au centre du cerveau; glande contrôlant les sécrétions hormonales: elle régule le fonctionnement de l'hypophyse.

Hystérosalpingographie (HSG)

radiographie avec produit de contraste pratiquée sur l'utérus et les trompes, capable de révéler des malformations utérines ou un problème de perméabilité tubaire.

Hystéroscopie

technique d'imagerie de l'utérus dans laquelle une petite caméra est insérée à l'intérieur de l'utérus.

ICSI

Injection intracytoplasmique de spermatozoïde; méthode d'insémination artificielle dans laquelle un seul spermatozoïde est injecté directement à l'intérieur d'un ovocyte mature (=microinsémination, microinjection).

Implantation

nidation de l'embryon dans la muqueuse utérine.

IMSI

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés ; méthode d'insémination artificielle dans laquelle un seul spermatozoïde est injecté directement à l'intérieur d'un ovocyte mature.

Le spermatozoïde est étudié au microscope à haute résolution (grossissement jusqu'à 7000 fois) pour vérifier son aspect.

Insémination

transfert de spermatozoïdes dans l'utérus (insémination intra-utérine).

Insuffisance du corps jaune

trouble fonctionnel du corps jaune qui ne produit pas assez de progestérone.

Kyste

cavité remplie de liquide.

Laparoscopie

il s'agit d'une méthode chirurgicale au cours de laquelle un endoscope (laparoscope) est introduit à travers un petit orifice pratiqué dans la paroi abdominale, permettant de visualiser la cavité abdominale grâce à la caméra et à la source lumineuse à laquelle il est relié. Pour déterminer si les trompes sont perméables, on injecte un colorant bleu à partir de l'utérus et jusque dans les trompes (épreuve au bleu).

LH

hormone lutéinisante sécrétée par l'hypophyse. Son augmentation soudaine (pic de LH) provoque l'ovulation et contrôle le développement du follicule en corps jaune.

Médecine de la reproduction

procréation médicalement assistée: domaine de la médecine qui étudie la procréation médicalement assistée et les troubles de la fertilité.

Ménopause

période de transition chez la femme, associée à un arrêt du fonctionnement des ovaires. Durant cette période, le corps produit de moins en moins d'œstrogènes (hormone sexuelle féminine): les règles se font de moins en moins fréquentes, jusqu'à leur disparition.

Menstruation

règles.

Mesure de la température basale

mesure de la température de la femme le matin au réveil. Elle permet de déterminer le moment de l'ovulation: légère chute de la température la veille de l'ovulation, puis remontée de celle-ci au-delà du niveau de la première moitié du cycle sous l'effet de la progestérone.

Myome

tumeur bégnine constituée de tissu musculaire utérin. Il peut avoir des répercussions sur la fertilité en fonction de sa taille et de sa localisation.

Œstrogène

hormone sexuelle féminine.

OPK (ovaires polykystiques)

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est la cause la plus fréquente des troubles du cycle, de l'infertilité et d'un taux élevé d'androgène chez la femme.

D'après la définition actuelle de la «European Society of Human Reproduction and Embryology» (ESHRE) de 2003, on parle de syndrome OPK lorsqu'au moins deux des trois critères suivants sont remplis (critères de Rotterdam):

  • Ovaires polykystiques: l'échographie révèle la présence d'au moins huit follicules de 10 mm de diamètre maximum. Les follicules sont souvent disposés en rang serrés, comme dans un collier de perles.

  • Oligoovulation ou anovulation: les cycles sont irréguliers et prolongés. On parle d'oligoaménorrhée lorsque les règles sont espacées de 35 à
    45 jours. Il y a aménorrhée lorsque les règles sont absentes pendant au moins trois mois.

  • Hyperandrogénisme: la pilosité est plus importante ou le taux sanguin d'hormone sexuelle masculine est plus élevé.  

Ovaire

gonades femelles.

Ovulation

expulsion de l'ovocyte à partir du follicule contenu dans l'ovaire, qui progresse ensuite dans la trompe.

Pic de fertilité

moment du cycle menstruel où la probabilité de conception est la plus élevée. La fenêtre s'ouvre deux à trois jours avant l'ovulation et se referme un jour après.

Placenta

organe qui sert à alimenter le fœtus et qui produit des hormones assurant le maintien de la grossesse.

Ponction folliculaire

aspiration du liquide folliculaire, destinée à prélever les ovocytes.

Progestérone

hormone produite par le corps jaune: gestagène important (hormone sexuelle), qui permet la nidation et le développement de l'embryon ainsi que la poursuite de la grossesse.

Prolactine

hormone produite par l'hypophyse, qui assure la production de lait après la naissance.

La prolactine joue un rôle dans la maturation folliculaire. Un taux élevé de prolactine empêche l'ovulation et les menstruations chez la femme.

Restauration de la fertilité

rétablissement de la capacité à procréer de la femme ou de l'homme: il s'agit le plus souvent d'utiliser des techniques de microchirurgie pour rétablir la perméabilité des trompes chez la femme ou des canaux déférents chez l'homme.

Rétrocontrôle négatif

inhibition de la libération d'hormone par l'organisme exercée par l'hypophyse par le biais d'analogues de la GnRH (substitut synthétique de l'hormone de libération des gonadotrophines); empêche une ovulation trop précoce.

Spermatozoïdes

cellules reproductives masculines.

Spermogramme

examen des spermatozoïdes: l'analyse porte sur le nombre, la mobilité et la forme des spermatozoïdes et permet de tirer des conclusions sur la fertilité masculine.

Stérilisation

méthode volontaire de contraception: ligature des trompes chez la femme ou des canaux déférents chez l'homme afin d'empêcher toute grossesse.

Stérilité

incapacité à procréer.

Stimulation ovarienne

action consistant à encourager la maturation d'un ou plusieurs ovocytes à l'aide de comprimés ou d'injections.

Syndrome OAT

syndrome d'oligo-asthéno-tératospermie: le nombre, la mobilité et le pourcentage de spermatozoïdes normalement formés sont en dessous de la normale.

TESE

extraction testiculaire de spermatozoïdes : prélèvement de tissu testiculaire afin de recueillir des spermatozoïdes.

Testostérone

hormone sexuelle masculine assurant la formation des organes génitaux masculins, la spermatogenèse et la maturation des spermatozoïdes.

Transfert d'embryon

implantation de l'embryon dans l'utérus.

Utérus

matrice.

Varicocèle

varices sur les testicules: elles se forment de la même façon que les autres varices telles qu'il en existe sur les jambes ou l'anus (hémorroïdes). Elles sont le plus souvent occasionnées par un trouble congénital des valves veineuses.

Vasectomie

ligature/suppression d'une partie des canaux déférents chez l'homme afin de le rendre stérile.

Vitrification

méthode de congélation ultrarapide qui permet d'éviter tout dommage provoqué par la formation de cristaux de glace lors de la congélation d'ovocytes et d'embryons.


Les thèmes suivants sont également susceptibles de vous intéresser:

Bienvenue chez CARE.

L'équipe de spécialistes de CARE assure votre suivi avec empathie et professionnalisme dès le premier entretien.

Découvrez l'équipe

Traitement contre l'infertilité chez CARE.

Comment se déroule le traitement en cas d'infertilité?
 

En savoir plus

nach oben